La Sophrologie, pour qui, pour quoi ?

La Sophrologie est une méthode accessible à tous et à tous les âges : enfant, adolescent ou adulte, chacun peut venir y puiser des outils facilement ré-utilisables dans la vie courante.

pour-qui

La Sophrologie se révèle une aide précieuse dans la gestion du stress et de l’anxiété, par exemple pour les personnes souffrant de surmenage, de crises d’angoisse ou de spasmophilie, de troubles du sommeil, mais aussi dans la gestion de la douleur (douleurs chroniques, fibromyalgie), des acouphènes, toujours bien sûr, pour ces derniers cas de figure, en accompagnement d’un suivi médical et en collaboration avec son médecin traitant.

La Sophrologie est aussi une excellente méthode de préparation mentale (examens, concours, compétitions), pour préparer un événement, un changement de vie, en accompagnement d’un sevrage ou d’un régime, etc.

Plus globalement, une pratique régulière de la sophrologie permet une meilleure connaissance de soi : le fait de ralentir, d’apprendre à se poser, à se mettre à l’écoute de soi nous aide, tout en étant présents à ce qui nous traverse,  à prendre conscience de qui est vraiment important pour nous, ce que nous avons envie de vivre, ce vers quoi nous aimerions tendre. Nous y voyons plus clair, nous apprenons à prendre du recul, nous gagnons en lucidité, en confiance, renforçant notre envie et notre énergie pour aller de l’avant, vers ce qui a vraiment du sens pour nous !

Plus spécifiquement :

  • Adultes : stress, surmenage, anxiété, spasmophilie, gestion de la douleur, des acouphènes, troubles du sommeil, en accompagnement lors de passages difficiles (rupture, deuil, perte d’emploi…), en accompagnement d’un sevrage…

  • Enfants / adolescents : troubles affectifs ou scolaires, manque de confiance, difficultés de concentration ou d’intégration dans un groupe. Pour préparer un concours, un examen.

  • Sportifs, artistes : préparation mentale (motivation, concentration, confiance en soi, récupération)

  • Femmes enceintes : préparation à la naissance et à la maternité

 


Comments are closed.